La dysfonction ano-rectale

La dysfonction ano-rectale englobe de nombreuses problématiques telles l’incontinence fécale, l’incontinence de gaz, l’urgence fécale ainsi que les douleurs recto-périnéales.

La constipation est une problématique fréquente et dommageable pour le périnée. En effet, la constipation mène bien souvent à des efforts de poussée intenses sur le périnée, provoquant un étirement et un affaiblissement de la musculature. Cet affaiblissement est d’autant plus important que l’effort de poussée créer un étirement néfaste des nerfs alimentant les muscles du périnée. La dénervation du plancher pelvien est donc à craindre. La constipation peut, avec les années, mener à l’incontinence urinaire, l’incontinence fécale, l’urgence fécale et l’incontinence de gaz. La constipation peut aussi être responsable de l’apparition de prolapsus pelviens chez la femme et plus rarement chez l’homme. La constipation peut être causée par un problème de selles trop dures et de faible motilité intestinale. L’alimentation et l’hydratation sont des facteurs devant être analysés et corrigés, si nécessaire. La constipation peut aussi être causée par une difficulté à évacuer les selles ; que ce soit par l’utilisation de mauvaises techniques d’évacuation ou bien par une hypertonicité ou mauvaise relaxation des muscles du périnée et du sphincter anal (asynchronisme).

L’incontinence fécale est caractérisée par la perte involontaire de selles liquides ou de selles solides. Elle peut être associée à l’urgence fécale, une envie forte, soudaine et urgente d’aller à la selle. L’incontinence de gaz est la perte involontaire d’un gaz pouvant, par exemple, créer une situation gênante en public. Ces problèmes ano-rectaux sont principalement dû à un manque de force et de tonus des muscles du périnée, une atteinte du sphincter anal et une dysfonction de la proprioception rectale (sensation).

Les douleurs recto-périnéales sont souvent associées à la constipation. La difficulté à évacuer les selles, ainsi que l’évacuation de selles dures peuvent causées des hémorroïdes et des fissures anales internes et externes très douloureuses. Cela a souvent pour effet de renforcer le cercle vicieux de douleur/constipation. En effet, cette douleur amène souvent la personne à retarder l’évacuation des selles, les rendant à nouveau plus dures. La douleur entraîne aussi la contraction des muscles du périnée, rendant l’évacuation plus difficile et plus longue.

Une condition particulière peut aussi être la cause de douleur intense au niveau rectal. Cette condition est appelée proctalgie fugace (Proctalgia Fugax) et est caractérisée par une douleur sévère de type crampe douloureuse dans le rectum pouvant durer de quelques secondes à 10 à 30 minutes. La douleur étant très intense, la personne en souffrant peut parfois s’évanouir.

La rectite (synonyme proctite) est une inflammation de la muqueuse du rectum. Cette condition est souvent confondue avec une condition hémorroïdaire autant par le client qui consulte que part le corps médical. Elle peut être d’origine infectieuse (infection transmise sexuellement ou bactérienne), parasitaire ou inflammatoire. La personne souffrant de rectite présentera des douleurs rectales, des écoulements de sang et des écoulements de mucus. Le traitement primaire est médicale afin d’enrayer l’origine infectieuse ou parasitaire et de contrôler l’inflammation.

La rééducation périnéale et pelvienne permettra à la personne souffrant d’une dysfonction ano-rectale de bénéficier de conseils pour régler le problème de constipation ainsi que d’un programme d’exercice afin de normaliser le tonus et la force du sphincter anal et des muscles du périnée et d'acquérir un meilleur contrôle de la musculature.