l’incontinence urinaire chez la femme

Appareil génito-urinaire de la femme

L’incontinence urinaire est définit comme une fuite involontaire d’urine. Elle est plus fréquente chez la femme que chez l’homme. L’incontinence urinaire se divise en trois principales catégories pouvant être traitées en rééducation périnéale et pelvienne.

L’incontinence urinaire d’effort:

Comme son nom l’indique, ce type d’incontinence est caractérisé par une fuite involontaire d’urine lorsque la femme effectue un effort. D’un point de vue physiologique, l’effort à exécuter entraîne une augmentation de la pression dans l’abdomen (et donc sur la vessie) qui excède la pression maintenant l’urètre fermé. Les fuites d’urine peuvent donc survenir lors de la toux, de l’éternuement, du rire, de la course, des sauts, de la marche et au moment de soulever des charges, par exemple.

Les personnes les plus sujettes à souffrir d’incontinence urinaire d’effort sont les femmes enceintes ou celles ayant accouchées par voie vaginale (particulièrement si l’accouchement a été difficile) et chez les femmes approchant de la ménopause ou déjà ménopausées. Elle peut aussi affecter les femmes qui travaillent fort physiquement ou bien les femmes souffrant d’obésité.

Ce type d’incontinence est principalement dû à un affaiblissement et un étirement de la musculature du périnée. Ainsi, les muscles n’ont plus la force et le tonus nécessaire pour maintenir l’urètre hermétiquement fermé lors d’un effort. La rééducation périnéale et pelvienne est donc toute indiquée pour aider à régler la problématique en permettant un renforcement et une tonification de la musculature du périnée.

L’incontinence urinaire d’urgence (d’impériosité ou d’urgenturie):

Ce type d’incontinence est caractérisé par une fuite involontaire d’urine accompagnée ou immédiatement précédée d’une envie urgente d’uriner.

Les fuites d’urine peuvent donc survenir dans les situations précises telles qu’entendre le bruit de l’eau qui coule, avoir les mains dans l’eau, insérer la clé dans la porte en arrivant à la maison, avoir les pieds froids, etc. Les périodes de grands stress ont tendance à accentuer les symptômes.

Vessie

Lors de l’incontinence urinaire d’urgence, le muscle entourant la vessie (muscle détrusor, voir l’image ci-jointe) se contracte de façon soudaine et involontaire. Cela a pour effet d’augmenter la pression à l’intérieur de la vessie au point d’excéder la pression de fermeture de l’urètre.

Le traitement proposé en rééducation périnéale et pelvienne pour ce type d’incontinence urinaire visera une rééducation vésicale (rééducation de la vessie) associée à des exercices du périnée. Cela permettra d’acquérir un meilleur contrôle de la situation.

L’incontinence urinaire d’urgence est souvent associée à une vessie hyperactive (l’hyperactivité vésicale).

L’incontinence urinaire mixte:

Ce type d’incontinence urinaire associe des symptômes d’incontinence urinaire d’effort et des symptômes d’incontinence urinaire d’urgence.